Je m’oppose à l’implantation d’éoliennes autour des lieux de mémoire !

Madame Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a pris la décision de ne pas saisir le Conseil d’État pour contester l’implantation d’éoliennes à proximité des lieux de mémoire de Villers-Bretonneux et Le Hamel.

La décision de Madame la ministre est inacceptable, d’autant plus que cette décision va à l’encontre de l’avis des élus locaux, mais aussi de la Préfecture de la Somme et du Gouvernement australien représenté par Son Excellence Madame Gillian Bird Ambassadrice d’Australie en France

Avec Madame l’Ambassadrice nous avons pu échanger sur cette question de l’implantation d’éoliennes autour des monuments de Villers-Bretonneux et Le Hamel à l’occasion d’une rencontre le mardi 16 mars dernier et lors de l’inauguration de la Salle « Patrick Simon AO room » au Centre Sir John Monash à Villers Bretonneux le 2 juillet. Les lieux de mémoire doivent être protégés afin d’honorer comme il se doit la mémoire de ceux qui sont tombés loin de chez eux pour la défense de la liberté.

Je souhaite également rappeler que j’ai toujours suivi de près le développement des éoliennes dans le Département de la Somme, y compris avec les Premiers ministres successifs, les ministres en charge de la transition écologique, la Préfecture de la Somme et les élus locaux.

Le Département de la Somme est aujourd’hui le premier département autosuffisant en énergie verte électrique puisque l’énergie éolienne, a produit en 2018 1 843GWh pour une consommation départementale de 1151GWh.

La Somme a déjà largement contribué au développement de l’éolien, il n’est donc pas indispensable d’implanter de nouvelles éoliennes, qui plus est sans prendre en considération l’avis des élus locaux (disposition que le Sénat a adopté via un amendement d’Édouard Courtial, Sénateur de l’Oise, dans le Projet de loi Climat et Résilience), des habitants, et à proximité immédiate des lieux de mémoire.

Dans la continuité de la position prise par Xavier Bertrand, Président du Conseil régional des Hauts-de-France, je souhaite redire publiquement que je m’oppose à l’implantation d’éoliennes sans prendre en considération l’avis des élus locaux et tout particulièrement à proximité des lieux de mémoire.

Partagez cet article :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Derniers articles